Homemade #3 Crème hydratante pour peaux sèches sensibles et réactives.

Ma peau me pose problème depuis longtemps, elle est HYPERsensible (un peu comme moi quoi ^^).  Je vais un peu vous expliquer ma situation (et la solution que j’ai pu trouver).

Mon type de peau :

J’ai la peau très blanche (je crains le soleil et donc je m’expose le moins possible et la protège bien). Résultat la moindre rougeur sur mon visage ressort super bien (sur fond pale), et je suis toujours rouge (ça varie de la rosée légère sur tout le visage au rouge tomate !).

Si bien que je n’ai jamais accepter ma peau, et que même si j’ai une « belle peau » et pas d’imperfection, je la camouflais avec du fond de teint.

Bien sur ses rougeurs peuvent être amplifiées, comme par exemple quand je touche ma peau un peu trop fort (si, si juste ça), au moindre contact de produit qu’elle ne supporte pas, et si je m’agite un peu trop.

Et comment vous dire que des produits qu’elle supporte il y en a très PEU !

J’ai passée des années à essayer différentes crèmes hydratantes et autres produits que ma peau ne craindrait pas. Même la plupart des produits pour peaux sensibles me faisait virer rouge tomate !

Et comme si ça ne suffisait pas, j’ai aussi la peau très séche (et c’est un cercle vicieux, au plus elle est sèche, au plus elle tiraille et se sensibilise). Elle est sèche au point que si je zappe l’hydratation un ou deux jours, elle commence à squamer. Heureusement aujourd’hui avec des soins adaptés ça n’est plus le cas.

Ma solution :

Au fil du temps je me suis rendu compte qu’au plus je me tournais vers des produits « naturels » (bio, pas trop d’ingrédients, composition descriptible…) au mieux ma peau se portait ! Notamment le démaquillage à l’huile d’amande douce et le nettoyage au savon saponifier à froid surgras à clairement apporter un énorme plus (je vous en parlerais plus en détail dans un article dédier sur ma routine visage).

La prochaine étape pour moi était de réaliser ma propre crème hydratante, maison, avec des ingrédients spécialement choisis pour ma peau. Je me suis lancée et … je ne regrette absolument pas ! Adieu les crèmes du commerce pour moi.

Ma peau est toujours bien hydratée, et elle est moins sensible (et surtout ne réagis pas à ma crème). J’arrive même à sortir peau nue de plus en plus souvent (à vrai dire 90% du temps maintenant), et je revis. Quand je me trouve jolie (il faut bien que ça arrive parfois), c’est mon vrai visage nue que je trouve beau, et non la version améliorer de moi au maquillage.

Et donc (pour moi) ce simple changement de routine, de soin, n’a pas seulement joué sur la qualité de ma peau, mais sur mon estime de moi aussi.

Une amie à moi, a elle aussi réalisée sa propre crème hydratante (avec une recette adaptée pour son type de peau) et elle en est fan aussi !

La recette :

Bien sûr je ne me suis pas lancée comme ça, dans une confection de crème. J’ai utilisé une recette déjà existante.

J’ai utilisé la recette du blog danslesac (ici) en la respectant à la lettre.

J’ai juste modifié l’hydrolat, l’huile végétale et l’huile essentielle utilisée pour que leurs actifs correspondent à ma peau.

Ingrédients :

Voici la liste d’ingrédients que j’ai choisis de remplacer vis-à-vis de la recette. J’indique aussi pourquoi j’ai choisis ces ingrédients ci.

huiles végétales :

  • L’huile de camélia idéale pour les peaux très sèches et fragile elle hydrate la peau et l’adoucit.
  • L’huile de rose musquée du chili idéale pour les peaux sèches sensible, et pour lutter contre le vieillissement cutané. Elle est recommandée pour les peaux présentant des rougeurs.

L’huile de rose étant onéreuse, je fais un mélange (10ml de rose et 20ml de camélia) dans ma préparation.

Hydrolat :

  • Hydrolat d’Hamamélis Effet apaisant, il soulage les irritations de la peau, il aide également à la micro-circulant. Conseillé pour les peaux sensibles, irritées et délicates.
  • Hydrolat d’hélycryse (immortelle) Apaise la peau et attenue les rougeurs.

Comme je souhaitais avoir les effets des deux hydrolats, je fais moitié moitié dans mon mélange aqueux.

Huiles essentielles :

  • HE de ylang ylang je l’utilise essentiellement pour sa douce odeur qui parfume la crème hydratante, elle sert également à protéger la peau.

Ou trouver ses ingrédients ?

En générale je commande ce genre d’ingrédients sur aroma zone (ici) et ou Onatera (ici) j’essaye de vérifier la composition pour voir s’il n’y a pas eu d’ajout inutile dans le produit, et si je peux je le commande issus de l’agriculture biologique.

Et le cout ?

Au début cela représente un investissement, mais sur la durée c’est une grosse économie. La première commande revient cher, mais avec vous allez pouvoir réaliser votre crème hydratante 3 fois (à chaque fois vous avez de quoi remplir un pot de 250ml).

Si l’huile végétale de rose musquée est trop onéreuse, vous pouvez la remplacer par de l’huile d’amande douce.

Sur le long terme cela me revient bien moins cher que ce que je dois investir dans le commerce pour avoir une crème qui correspond à ma peau.

Alors vous allez vous lancer ? Si vous souhaitez que je vous propose d’autres variantes de cette recette pour d’autres types de peaux, n’hésitez pas à me le proposer en commentaires.

Prenez soin de vous (et de votre peau) !